En cas de brûlures

Les risques de brûlures sont nombreux : brûlure par liquide ou aliment chaud, par flammes, par objets chauds. Chacune de ces brûlures peut avoir de graves conséquences. Comment éviter la brûlure ? Comment réagir en cas d’accident ? Découvrez tous les conseils de prévention des Sapeurs-pompiers de France !

Devant une victime se plaignant d’une brûlure :
– Refroidir immédiatement la surface brûlée par ruissellement d’eau du robinet tempérée, limitant ainsi son extension, ses conséquences et la douleur. Débuter l’arrosage 30 minutes après l’accident n’a pas d’intérêt ;
– Retirer les vêtements, s’ils n’adhèrent pas à la peau ;
– Évaluer la gravité de la brûlure et adapter les bons gestes en fonction.

La brûlure est une lésion de la peau, des voies aériennes ou digestives.

La brûlure simple :

  • Une rougeur de la peau ou une cloque dont la surface est inférieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime (pour un adulte).

La brûlure grave : 

  • Une ou plusieurs cloques dont la surface totale est supérieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime (pour un adulte) ;
  • Une destruction plus profonde (aspect blanchâtre ou noirâtre parfois indolore) associée souvent à des cloques et à une rougeur plus ou moins étendue ;
  • Une brûlure dont la localisation est sur le visage ou le cou, les mains, les articulations ou au voisinage des orifices naturels ;
  • Une brûlure d’origine électrique ou radiologique ;
  • Pour un enfant, une rougeur étendue de la peau (un coup de soleil généralisé par exemple).
📍  En France, environ 8.000 personnes par an sont hospitalisées à cause d’une brûlure ;
📍  Plus d’un quart des victimes sont des enfants de moins de 5 ans* ;
📍  3 secondes suffisent à un bébé pour se brûler au 3e degré avec de l’eau à 60°C.